Historique de la mfr ireo des Herbiers

La MFR des Herbiers et l’alternance

 les MFR bénéficient d’une expérience de presque 80 ans, avec une pédagogie particulière, celle de l’alternance, longtemps dénigrée et désormais copiée par d’autres établissements de formation. Cette pédagogie permet l’insertion de nombreux jeunes dans la profession agricole, même s’ils ne sont pas issus du milieu. Les MFR et les maîtres de stage offrent à ces jeunes l’opportunité de se trouver une vocation et ainsi assurent la relève.

L’Institut de la Chesnaie (ancien nom de l'iréo des Herbiers) : un lieu de formation

Une histoire vieille de 51 ans

L’histoire commence en 1962 avec la création d’une MFR. Elle est à l’origine de l’Institut Rural « La Chesnaie » des Herbiers. Durant ces quarante dernières années, le site de la Chesnaie a accueilli plusieurs associations, les formations dispensées ont évolué, tout comme les effectifs et le personnel.

Une histoire associative vallonnée "1993" apparaît comme une année charnière. Avec le transfert du BTA Services à l’Institut Rural de St Fulgent, l'Iréo se tourne définitivement vers l'agriculture. En 1994, Monsieur Jean POUTY est nommé directeur. Avec le Conseil d’Administration, il oriente les actions vers la formation adulte et la création d’un CFP ce qui signifiait le transfert du BTA Productions. Ceci étant en contradiction, 14 administrateurs avaient la volonté de redynamiser les formations agricoles dans les MFR du Haut Bocage, deux associations distinctes sont créées : l’Institut Rural et le CFP. En 1995, Monsieur Dominique GODARD est nommé directeur de l’Institut Rural des Herbiers, avec pour objectifs de reconstituer le tissu associatif, l’équipe pédagogique et surtout de réussir le remplacement du BTA par le BAC PRO et aboutir à la contractualisation du BTSA PA au Ministère de l’Agriculture en formation initiale. En 1996, l’Institut Rural « La Chesnaie » retrouve un conseil d’administration représentatif du milieu. L’équipe pédagogique est partiellement renouvelée. Le BTSA PA en formation initiale est reconnu par le Ministère de l’Agriculture, et le BTA est transformé en BAC PRO. En 2004, la filière technologique apparaît au sein de l’institut, ce qui résulte de la volonté d’élargir les formations vers des domaines plus demandeurs. En 2006, un nouveau directeur arrive : M. Joslyn COSQUER qui découvre ses nouvelles fonctions avec une nouvelle équipe dans une filière agricole qu’il ne connaît pas. Malheureusement en octobre 2006, il décède. Son décès a affecté l’ensemble des individus attachés à l’institut de la Chesnaie. La solidarité et la responsabilisation de chacun a permis, même pendant l’intérim par un des moniteurs, le bon fonctionnement dans la globalité en attendant l’arrivée d’un nouveau directeur Monsieur Yannick BARTHELEMY. Depuis l’Institut connaît de nouveau une certaine quiétude. Depuis  Monsieur Frédéric RABAUD , Directeur, celui-ci veille au bon fonctionnement des formations BTSA (ACSE et PA) et des formations adultes (CS CAPRIN ET AVICOLE). La politique globale continue la dynamique et met en place de formations conjoncturelles et réfléchit sur l’opportunité de formations nouvelles.

Et depuis quelques années ?

L’Institut Rural est devenu MFR : "Ireo les Herbiers"  et a retrouvé un équilibre, tant sur le plan économique qu’humain depuis quelques années. La hausse des effectifs des années précédentes en  BTSA PA et BTSA ACSE  a permis d’investir à nouveau et de rénover le bâtiment principal. L’Iréo possède aujourd’hui un outil récent et très fonctionnel, à la hauteur de ses objectifs : avec la création d’un laboratoire, une salle informatique, ... connexion internet dans l'ensemble de l'enceinte pour tout étudiant, des Tableaux Interactifs dans toutes les salles, des locaux neufs.

De plus, l’Iréo des Herbiers a également conforté sa place dans le milieu professionnel. Un réseau important de professionnels (maîtres de stage, intervenants, anciens élèves, parents…) s’est tissé autour de l’Iréo  des Herbiers. Cet aspect s’est renforcé par le biais de différentes actions menées avec les Brevets de Techniciens Supérieurs mais aussi avec les Certificats de spécialisation. En effet, l'équipe pédagogique ont conduit des projets pédagogiques dans ce sens. Pour les BTS, le plan de formation s’est vu modifié pour y intégrer des cas concrets permettant de passer d'une pédagogie plutôt théorique assez magistrale vers une pédagogie plus active des jeunes au travers d’une activité de recherche-action. Cette modification a été proposée en BTSA ACSE (Analyse et Conduite et Stratégie d'Entreprise) et BTSA Productions Animales pour favoriser l’apprentissage des jeunes concernant la méthodologie du rapport de stage examen de BTS PA.

Exemple en BTSA Productions Animales :

Le support de cette action a été la réalisation d’une étude écopathologique (enquête sanitaire) auprès des élevages supports de stages des jeunes. Donc, on a observé une implication des structures de proximité comme par exemple des coopératives, des groupements de producteurs locaux et des exploitations.

Concernant le BTSA ACSE,

L’activité consiste pendant les heures de cours de visiter, recueillir des données dans une exploitation pour réaliser un diagnostic de l'entreprise concernée. Le résultat attendu est donc de mobiliser les compétences acquises en Bac des jeunes et de les combiner aux attentes des exigences du BTSA. A partir d’une observation, les jeunes présentent devant l’exploitant et les autres jeunes le diagnostic et proposent des solutions techniques, économiques et financières. Ils acquièrent donc la compétence, en partie, de préparer et d’animer une réunion professionnelle.

Un établissement en développement

L’Iréo est aujourd’hui un des moteurs de la formation agricole dans le Haut Bocage, une suite logique et de proximité des différentes formations agricoles dispensées dans les MFR des Pays de la Loire. L'Iréo se lance dans le développement de nouvelles formations de niveau II et dans des productions plus larges, mais cela fera l'objet de nouveaux articles dans le site web.