rechercher un stage à l'étranger

Quelques conseils pour trouver un stage à l'étranger

Pour commencer, il faut définir votre projet de stage en faisant un bilan personnel sur vos compétences et expériences. Il devra être cohérent avec vos études, vos envies, vos objectifs professionnels et personnels.

Il faut également vous informer sur le pays où vous souhaitez réaliser votre stage. Consulter la rubrique Bien préparer son départ dans laquelle vous pourrez avoir plus d’informations sur les règlementations relatives aux stages et les conditions de sécurité dans les pays.

Evaluez votre niveau de langue et perfectionnez-le.

Démarrer vos recherches au moins six mois à l’avance. Le travail de prospection, les délais de réponse, les formalités administratives et l’organisation du séjour requièrent du temps. Adaptez sa candidature aux pratiques culturelles du pays. Pour chaque candidature, il vous faudra envoyer une lettre de motivation et un CV dans la langue du pays ou dans la langue pratiquée dans la structure d’accueil.

 

I- Bien préparer son départ

II- Le Stage ERASMUS

III- Les bénéficiaires

IV- Comment candidater?

V- Les aides financières

 

I- Bien préparer son départ

S’informer sur le pays.

Il est indispensable de se renseigner sur les conditions sanitaires et sécuritaires du pays d’accueil. Pour cela, vous trouverez tous les conseils sur le site du Ministère des affaires étrangères.

Enfin, renseignez-vous sur les conditions d’accueil des stagiaires : indemnisation obligatoire, facultative ou usuelle, montant de cette potentielle indemnisation, droits des stagiaires. Pour cela, vous pouvez vous rendre sur le site Euroguidance qui détaille ces informations pour les pays de l’Union Européenne et Norvège.

Evaluer et améliorer son niveau de langue.

Il est important de connaître son niveau de langue pour pouvoir le valoriser sur un CV ou lors d’un entretien, ou pouvoir l’améliorer avant de se rendre sur son lieu de stage.

Remplir les formalités administratives.

1- Formalités d’entrée et de séjour dans le pays étranger.

Pour les pays de l’Union Européenne, vous pouvez entrer et séjourner pendant 3 mois dans ces pays sur simple présentation de votre carte d’identité ou passeport en cours de validité. Pour tout séjour plus long, il faut demander une carte de séjour portant la mention « communauté européenne » si la législation du pays l’exige. Vous devrez alors vous présenter auprès des autorités locales (mairie ou police selon le pays) muni de votre carte d’identité ou passeport, d’un justificatif de domicile et de votre convention de stage. Pour les autres pays, vous devrez vous renseigner auprès de l’ambassade et du consulat du pays en France ou sur le site du Ministère des affaires étrangères.

2- Assurances

Vous devez également penser à réaliser les démarches pour être couvert pendant la période de votre stage à l’étranger : assurance maladie, assurance accident du travail et responsabilité civile. Ces trois couvertures sont obligatoires pour les étudiants effectuant un stage ERASMUS +.

  Assurance Maladie : Pour un stage dans l’Union Européenne, faire une demande de Carte Européenne Assurance Maladie (CEAM) auprès de votre mutuelle étudiante. Cependant, cette couverture peut s’avérer insuffisante, notamment lors d’un rapatriement ou d’une intervention médicale spécifique. Une assurance santé complémentaire peut s’avérer fort utile.

  Assurance accident du travail : Le stagiaire victime d’un accident à l’étranger dans le cadre du stage, doit assurer le règlement des soins dispensés à l’étranger même s’il est réputé victime d’un accident du travail. Le stagiaire doit donc être en mesure de faire l’avance des frais. Ce n’est qu’ultérieurement que la CMSA assure le remboursement des frais médicaux avancés par le stagiaire au vu des justificatifs présentés (feuilles de soins, factures médicales, frais d’hospitalisation, attestation que ces soins n’ont pas été pris en charge dans le pays d’accueil). CF CONDUITE A TENIR PAR LES ETUDIANTS EN CAS D’ACCIDENT

  Responsabilité civile : Une assurance responsabilité civile couvre les dommages causés par le participant pendant son séjour à l’étranger. Renseignez-vous auprès de votre assurance habituelle pour qu’elle étende la protection responsabilité civile à la zone géographique dans laquelle vous allez vous rendre.

 

 

II- le Stage ERASMUS+

Comment aller faire un stage à l’étranger dans une entreprise ?

Le programme ERAMUS + stage est financé par l’Union Européenne. Il vous offre la possibilité d’obtenir une bourse pour un stage effectué dans toute organisation publique ou privée.
Le nombre de bourses disponibles est limité.
 
Les étudiants pourront effectuer une ou plusieurs mobilités stage à l’étranger d’une durée de 2 à 12 mois maximum par cycle. Vous pouvez combiner et cumuler vos mobilités stage ERASMUS + et vos mobilités d’études ERASMUS + mais leur durée totale ne doit pas dépasser 12 mois par cycle.
 
Les étudiants qui ont déjà effectué une mobilité de stage et/ou d’études dans le cadre d’ancien programme ERASMUS (avant 2014/2015) peuvent effectuer de nouvelles mobilités d’études et/ou stage ERASMUS + sous la condition que leur séjour à l’étranger ne dépasse pas les 12 mois autorisés par cycle (mobilités avant 2014/2015 et mobilités à partir de 2014/2015 incluses). CHARTE ERAMUS POUR L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR.

 

III– LES BENEFICIARES

Le programme ERASMUS + stage est ouvert à tous les étudiants inscrits à l’Iréo des Herbiers à partir de la 1ère année de BTSA.

Le stage :

  •  Doit avoir une durée de 2 à 3 mois
  •  Doit être réalisé dans un organisme privé ou public dans l’un des 31 PAYS DE L’UNION EUROPEENNE, PARTICIPANT AU PROGRAMME,
  •  Doit se dérouler entre Juin et Août de chaque année (CF PLANNING planning BTSA PA ET ACSE)

 

IV- Comment candidater?

Première étape :

Vous devez compléter, imprimer et faire signer par le responsable de l’établissement la CONVENTION DE STAGE DE L’IREO DES HERBIERS.(version française, anglaise, espagnole)

Deuxième étape :

Téléchargez, remplissez et retournez impérativement au secrétariat les pièces suivantes :
1- LE DOSSIER DE MOBILITE DE STAGE préalablement renseigné,
2- Une photocopie de la CONVENTION DE STAGE DE L’ETABLISSEMENT(version française, anglaise, espagnole) renseignée et signée par tous les intéressés,
3- Les deux exemplaires originaux du CONTRAT DE MOBILITE STAGE ERASMUS + complétés et signés par vous-même (ils seront mis par vos soins à la signature au responsable de l’établissement avant votre départ),
4- Trois RIB 5- Une photocopie de votre carte d’étudiant,
6- Une attestation d’assurance valable durant votre séjour à l’étranger comprenant les garanties suivantes : la responsabilité civile (pour les dommages causés), l’assurance accident du travail (si votre stage se déroule en dehors de l’Union Européenne : Liechtenstein, Macédoine, Norvège et Turquie),
7- Une photocopie de la carte européenne d’assurance maladie.
 

Troisième étape :

Dès votre arrivée sur votre lieu de stage, retournez à l’Iréo des Herbiers :
2- Un exemplaire original du CONTRAT DE FORMATION complété et signé par l’entreprise d’accueil (que vous aurez emmené avec vous préalablement signé par vous et le directeur de l’Iréo).
 
  • La réception de cette attestation conditionne le versement de la première partie de l’allocation.

 

Quatrième étape :

Retournez à l’Iréo dès la rentrée :
2- Le relevé de notes ou évaluation effectuée par votre tuteur dans l’organisme d’accueil.

 

 

V – LES AIDES FINANCIERES

La bourse ERASMUS + stage L’allocation pour les stages ERASMUS + est financée par l’Union Européenne et versée par l’Iréo des Herbiers.
Elle a pour objet de couvrir une partie des frais liés aux stages accomplis dans l’un des 31 pays participants au programme. Le montant de la bourse est fixe, quelle que soit la durée du stage et dépendra du pays de destination :
  • 350 à 450 € pour les stages dans les pays suivants : Autriche, Danemark, Finlande, Irlande, Italie, Lichtenstein, Norvège, Suède et Royaume-Uni.
  • 300 à 400 € pour les stages dans les pays suivants : Belgique, Croatie, République Tchèque, Chypre, Allemagne, Grèce, Island, Luxembourg, Pays-Bas, Portugal, Slovénie, Espagne, Turquie, Bulgarie, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Malte, Pologne, Roumanie, Slovaquie, Ancienne République Yougoslave de Macédoine.
 
Les étudiants qui seront retenus pour participer au programme recevront :
  • 80 % de l’allocation après réception de leur attestation d’arrivée et d’un exemplaire original du contrat de formation complété et signé par vous et le directeur.
  • 20 % restants à leur retour après réception de l’attestation de stage et d’un document bilan de votre stage. Date limite de réception de ces documents : le 15 Septembre.
Le RAPPEL DES DOCUMENTS OBLIGATOIRES pour percevoir votre bourse ERASMUS +.
 

Autres bourses possibles

 
Il vous est possible de demander d’autres bourses pour votre stage à l’étranger. Il existe des aides de l'Etat français:
  • Bourse du Ministère de l'Agriculture: Renseignez vous auprès de votre responsable de classe afin d'avoir tous les éléments pour répondre à cette demande
  • Les aides des collectivités locales ou territoriales: aide à la mobilité du conseil départemental ou mairie de résidence principale: renseignez vous afin de savoir si une bourse de mobilité existe. Et si c'est le cas, quels en sont les critères d'attribution.
  • Mobilité européenne du conseil régional: Celle-ci est attribuée par l'établissement.